Navigation | 125 yz 1980

125 yz 1980

Attention, il est nécessaire de cliquer sur l’onglet NAVIGATION ci-dessus pour afficher les différentes pages de ce blog.De plus, toutes les photos s’agrandissent en cliquant sur les vignettes.

 

Alors voilà … les choses sérieuses commencent.

Mars 2011, j’ai trouvé ce 125 YZ de 1980 en Moselle avec un lot de pièces. Je n’ai pas pris de photo de la moto complète parce que je ne pensais pas éditer ce blog. Il est dans un triste état et il a subi avec les années des greffes d’organes. La fourche, le garde boue avant et la roue ne sont pas d’origine. Les plaques n° ont été fabriquées dans de la tôle, le réservoir et le garde boue avant ont été peints … en blanc. L’amortisseur monoschok n’est pas d’origine : il est trop court et une rallonge en tube carré a été judicieusement placée entre le cadre et l’extrémité avant de l’amortisseur pour rallonger ce dernier ! Le vendeur me précise le jour de la vente qu’il ne parvient plus à démarrer la machine mais sinon tout va bien …

Heureusement, dans le lot de pièces vendu avec la moto, je retrouve de quoi ré-assembler une vrai fourche d’YZ ainsi qu’une roue avant avec moyeu en magnésium et cerclage en alu. Je retrouve aussi un amortisseur et quelques trucs qui me font oublier le grand moment de solitude du démontage.

Voici les photos de quelques  pièces « usine » qui illustrent le super état de la moto ! Cela dit, le prix de vente était….en adéquation.

img2803.jpg

img2800.jpg  Le bouchon du réservoir était un bouchon de bidon plastique avec un perçage au milieu pour l’évent.

img2797.jpg  La rallonge de l’amortisseur

img2798.jpgimg2799.jpg  La bobine haute tension et le boitier CDI.                                                                                     img2795.jpgimg2796.jpgimg2805.jpg  Le robinet du réservoir, le guide chaine et la selle.

125yz001.jpg

 

J’aurais souhaité que la moto finie ressemble à celle-c mais je ne trouve pas de réservoir jaune US en ce moment, ni en France ni aux USA ni nulle part. Donc par sécurité j’ai choisi une version blanche. 

Bon, les travaux ont commencé et certaines pièces sont déjà remises en état :

img2804.jpg  Le réservoir n’est pas trop mal revenu après décapage, ponçage, passage au trichlo, à la flamme et enfin au lustrage.

img2806.jpgimg2807.jpg  Les jantes, très abimées, ont été polies et seront anodisées en noir dur. 

   

img2808.jpg  La boulonnerie et certaines petites pièces seront zinguées et d’autres (ressort d’amortisseur, guidon, cale pieds, pédales…) seront époxyées avec le cadre.

 

img2810.jpgimg2811.jpgimg2809.jpg  Le bras oscillant et le cadre sont prêts à partir à l’époxy. Le gardeboue AR est traité comme le réservoir.

L’amortisseur AR est complètement démonté pour être re-conditionné après microbillage. La bonbonne séparée n’est pas ré-utilisable, la durite flexible est définitivement endommagée au niveau du sertissage. J’ai recyclé une autre bonbonne trouvée dans le stock de pièces mais elle est d’un modèle plus récent.

img2813.jpgimg2812.jpgimg28141.jpgimg28151.jpgimg28161.jpgimg28171.jpgimg28192.jpg

La couronne est en parfait état   img28222.jpg

La liste des pièces à commander est quasi prête et tout a été démonté à l’exception du moteur qui sera attaqué vers la fin du remontage du chassis. Cela réduit les risques de perte de petites pièces quand ces dernières se déplacent chez les sous-traitants (anodisation, electrozinguage, peinture époxy). Les autres opérations sont assurées par mes soins (montage et ajustage, le polissage brossé, le microbillage, la soudure, la rénovation des plastiques, les usinages, etc…). 

 

Juin 2011

Voici les moyeux et flasques après un microbillage léger qui va permettre l’accroche des primaires et peintures mais sans pour autant détériorer le magnésium.

resto001.jpg

J’ai commencé à ré-assembler la fourche. C’est un montage à blanc et il manque les joints spi et le roulement inf de direction. Les tés sont polis brossés et le cadre sera probablement époxyé en gris métal comme le bras oscillant. 

resto002.jpgresto003.jpgresto005.jpgresto004.jpg

juillet 2011

Retour des pièces époxy : il faut retirer les protections et vérifier les filetages.

Le cadre YZ est, comme celui du KM90, repeint en gris métallisé d’ailleurs très difficile à faire en époxy. J’ai changé de couleur pour affiner le 125 YZ qui d’origine est un peu fade et ne met pas en valeur le moteur. C’est la teinte qui correspond à celle du Cantilever.

resto010.jpgresto0081.jpgresto012.jpg

Les commandes et guidons sont restés en noir :

resto014.jpg

Les jantes sont anodisées en noir :

resto013.jpg

Les pièces commandées arrivent et le remontage peut commencer… doucement parce que je n’ai pas encore reçu les pièces du zingage.

resto017.jpgresto018.jpg

Le bras oscillant est ré-équipé et le réservoir reprend provisoirement sa place :

resto020.jpgresto019.jpg

La fourche est remontée avec ses nouveaux joints spi (au premier plan, une fabrication maison de la clef de 21 qui permet le démontage et le remontage des tubes plongeurs):

img2893.jpgimg2891.jpg

Les roulements neufs et leurs cache poussière sont posés à la presse sur la colonne et la fourche est remontée sur le cadre :

img2892.jpg

img2894.jpgimg2899.jpgimg2897.jpgimg2895.jpgimg2898.jpgimg2896.jpg

Aujourd’hui, grosse journée pluie donc grosse journée…atelier. Le garde boue ar est reposé ainsi que le guidon et ses commandes :

resto0031.jpgresto0021.jpgresto0011.jpgresto0083.jpg

La boite à air nécessite une grosse remise en état donc meulage des aspérités liées aux projections de pierres et microbillage pour uniformiser le tout. Le couvercle est retravaillé et poncé. La colerette qui fixe le manchon d’admission à la boite est déposée et sera zinguée ou peinte.

J’ai refabriqué une tringle pour fixer le couvercle latéral : tôle inox, 2 plis, 2 perçages… Il faut fabriquer une cage de filtre et la grosse douille de fixation qui le maintient.

resto0092.jpgresto0101.jpgresto0111.jpgboiteair.jpg

Aujourd’hui, ce n’est pas ma journée : 1 heure et demi pour fabriquer la douille de fixation du filtre … c’est fait (en pvc).

img2914.jpg

Finalement, après quelques modifs : img2916.jpg

J’ai récupéré les pièces électrozinguées et cela me permet de continuer les remontages. Je commence par l’amortisseur ar.

img2931.jpgimg2930.jpgimg2932.jpgimg2933.jpgimg2934.jpgimg2935.jpg

En même temps, j’ai commencé le démontage du moteur … beaucoup de mauvaises surprises : le moteur a clairement était démonté et très mal remonté. Il manque beaucoup de visserie, les joints sont HS ou absents, l’arrêt du câble d’embrayage sur le cylindre est cassé ainsi que la fixation du ressort gauche d’échappement. Il y a une fuite au joint de culasse due à l’arrachement d’un goujon du cylindre, l’ensemble piston/cylindre est en état moyen, la douille pallier de la cloche d’embrayage est allée voir ailleurs, l’ensemble rotor/stator/platine de réglage est en très mauvais état et je passe sur les coups, la visserie endommagée, la pâte à joints au kg, la culasse cultivée par un segment………

img2918.jpgimg2919.jpgimg2924.jpgimg2923.jpgimg2921.jpgimg2928.jpgimg2927.jpgimg2929.jpgimg2926.jpg

Et voilà la cage du filtre, finalement en fil d’inox de 2mm :img2937.jpg

Au remontage de l’amortisseur sur le cadre, je m’aperçois d’un jeu très important à la liaison du Cantilever avec l’amortisseur.

De plus, je n’ai pas l’axe de liaison qui avait été remplacé par un boulon.

img2946.jpgimg2938.jpg

Donc, fabrication d’un axe à partir d’une vis inox et fabrication d’une douille pour rattraper le jeu. Voici la vis de départ  img2940.jpgimg2942.jpgimg2944.jpg

et la pièce finale img2945.jpg puis le montage sur le cadre img2948.jpg

Dans la foulée, je restaure la selle : rembourrage à l’aide de chutes de mousse, recollage et mise en place d’une enveloppe de mousse tissée avant la mise en place de la nouvelle housse. Le support de selle est renforcé à l’aide d’une résine de synthèse dans ses points faibles. La housse neuve est fabriquée sur mesure par un membre rencontré sur le forum du site Le Guide Vert.

img2952.jpgimg2951.jpg

 Aujourd’hui, journée carburateur avec une remise en état facilitée par un assez bon état dès le départ sauf : starter tordu, mauvais modèle de chambre supérieure et il manque le guide de câble courbé qui vient se visser sur la chambre. Le boisseau est correct mais il montre quelques traces d’usure (il n’y avait pas de joint sous la chambre), il faudra peut-être le retraiter…

avant  img2954.jpgimg2953.jpg    après  img2956.jpgimg2955.jpg

Les flasques et les moyeux sont peints, je remonte les freins et je ré-assemble la jante avt . Pour la roue ar, je n’ai toujours pas trouvé le set de rayons qui me manque :

img2958.jpgimg2960.jpgimg2959.jpg

Voici un bon tuto pour rayonner ses jantes

Malgré le super outil emprunté à un copain, j’ai beaucoup de mal à retirer le voile et je ne me suis pas encore attaqué au saut de la jante… 

img2962.jpgimg2961.jpg

 Bon, je vais commander une nouvelle clef à rayon et un extracteur à volant magnétique et je reprendrais la roue avt plus tard avant de régler le voile à la masse… En attendant, je ré-assemble les flasques de frein avt et ar. La liaison du flasque ar avec le tirant étant détériorée, j’usine au tour un bague en alliage de bronze que j’emmanche à la presse dans le flasque. Je fabrique un axe vissé à partir d’une BTR percée pour l’assurer au fil-frein. Dans la foulée, je fabrique l’outil qui permettra la séparation des deux demi-carters.

img2965.jpgimg2964.jpgimg2967.jpgimg2968.jpgimg2970.jpg

img2973.jpgimg2974.jpgimg2975.jpgimg2976.jpg

J’ai aussi fabriqué un outil pour regonfler les pots de détente et je vais faire un bloque-bielle et un extracteur d’axe de piston.

img2978.jpgimg2977.jpgimg2979.jpgimg2980.jpg

aoùt 2011

Voilà l’extracteur d’axe de piston :img2984.jpgimg2986.jpg

Le moment que je préfère dans la remise en état d’un moteur 2-temps : la mise en place de l’outil maison et la séparation des demi-carters moteur. A l’intérieur, c’est du grand n’importe quoi.

img2988.jpgimg2987.jpgimg2998.jpgimg2997.jpg

Petit récapitulatif des anomalies :

Triste carters moteur : bouchon de vidange maltraité, détérioration des surfaces de précompression, détérioration des plan de joints et mise en place d’un bouchon hi-tech sur la mise à air…

img2999.jpgimg3000.jpgimg3001.jpgimg3002.jpg

Triste cylindre : réalésage et piston, arrêt de câble embrayage cassé, ailette cassée, filet de goujon de culasse arraché…

img3003.jpgimg3004.jpgimg3005.jpg

Triste pallier de cloche d’embrayage déformée suite au dé-assemblage de la cloche, détérioration de la noix…

img3015.jpgimg3006.jpgimg3008.jpg

Triste rotor d’allumage déformé, mauvaise fixation sur la queue de vilebrequin et détérioration du carter d’allumage, plateau du stator hs…

img3011.jpgimg3010.jpgimg3009.jpg

Triste masses du vilebrequin martelée, chambre de combustion martelée, traces de meulage sur axe de boite…

img3014.jpgimg3012.jpg